Desendettement

Solutions de regroupement de pret

Etude comparative

Suivi personnalisé

- de mensualités

Les meilleurs taux

Devis en 2Min

&Taux d'endettement trop élevé ? chomage, précarité, cdi , proprietaire puis je faire racheter mes credits ?

Taux d'endettement pour un rachat de crédit


Le taux d’endettement est le ratio de l’endettement d’une personne par rapport à ses revenus. Généralement, il se calcule comme suit : somme des charges mensuelles / sommes des revenus nets mensuels. Mais chaque établissement financier a sa propre façon de le calculer.

Le calcul du taux d’endettement ne tient pas compte des revenus non durables tels les aides pour le logement (APL), le complément familial ou les pensions alimentaires liées aux enfants de plus de 16 ans.

Le taux d’endettement est pris en compte pour l’acceptation d’un rachat de crédit


Pour les établissements de crédit, le taux d’endettement maximum acceptable varie généralement entre 30 et 35%. La situation personnelle de chaque emprunteur joue un rôle important dans la détermination de ce taux d’endettement acceptable :

    • - Plus les revenus nets de l’emprunteur sont maigres, plus le taux maximum acceptable est relativement amoindri ;
    • - Pour les emprunteurs en possession de leur propre logement, le taux d’endettement maximum acceptable est plutôt élevé.


empruntis rachat de pretsCFAC racheter ses creditsrachat de credit pret et creditrefinancement et restructuration

Desendettement


Le rachat de crédit est l’une des options à favoriser pour diminuer ce taux d’endettement. En effet, avec un allègement des mensualités et un allongement de la durée de remboursement, l’emprunteur aura un taux d’endettement beaucoup plus réduit après le rachat de crédit. C’est d’ailleurs l’une des conditions d’acceptabilité de l’opération de rachat de crédit.


Le taux d’endettement maximum acceptable peut être élevé dans certains cas


Il ne faut surtout pas croire que la possession d’un bon taux d’endettement après l’opération de rachat de crédit mènera toujours à l’acceptation de celui-ci. D’autres conditions sont également prises en compte, telle le « reste à vivre », le solde des revenus diminués de toutes les charges et mensualités. Si le taux d’endettement est bas, mais le reste à vivre est dérisoire, un établissement de crédit ne risque pas d’accepter un rachat de crédit.

De la même manière, pour un foyer ayant des revenus très élevés, le taux d’endettement accepté pourrait atteindre les 40% dans la condition que le reste à vivre reste élevé.